PortailAccueilCalendrierFAQRechercherDernières imagesMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Incarnez le personnage de votre choix ou créez de toute pièce un personnage inédit !
 
Le Deal du moment :
1 LEGO city/Friends/Ninjago acheté : le ...
Voir le deal

L'univers du jeu
Invité / non validé
Invité / non validé
La Conteuse
pic-profil
Messages :
31
Date d'inscription :
05/05/2019

Sam 6 Juin - 0:42
Votre personnage arrive sur l'île par un portail qui s'ouvre grâce à l'énergie de l'esprit, comme un rêve, trouvant son énergie dans un intense désespoir ou une transe, ou l'agonie puissante de la mort. Les possibilités sont aussi variées que votre imagination. Selon son arrivée, il peut avoir rajeuni et avoir un corps complètement sain, sans maladie ni cicatrice. Il semblerait que les pensées aient une influence sur l'apparence de votre personnage à ce moment précis. Certains disent avoir été guidés par une voix, d'autres une lumière. Fraîchement arrivé, il constate qu'étrangement il n'a plus aucune possession et qu'il est sacrément affaibli. Si il avait des pouvoirs, il n'en a plus ou presque, il devra s'exercer pour les retrouver.

Il est ensuite accueilli dans une chapelle par un oracle ou un prêtre. Il est allongé dans un lit, mais on lui explique qu'il est apparu dans les environs et a été transporté ici. Avec d'autres habitants de l'île, le clergé organise des patrouille pour vérifier que personne n'est oublié – ce qui n'est pas impossible. Elle décrit ensuite l'île d'Amaranthe très brièvement. Les arrivants comme votre personnage sont de bons augures, on insiste en expliquant que l'un d'eux, peut-être tous, sauvera Amaranthe ! Ils sont traités avec égards et ne répondent à aucune obligation sauf une ; participer à toutes les cérémonies.

Il n'y a pas d'époque précise, si ce n'est celle d'Amaranthe. La technologie est équivalente à notre période antique. Les armes à feu sont proscrites ainsi que l'électricité domestique, ces deux révélations sont hérétiques et considérées comme impures, bien que des études secrètes sont menées à leur sujet. La cité a pu bénéficier de l'intelligence de certains arrivants. Côté ambiance, on se rapproche de l'antiquité égyptienne, grecque et mésopotamienne.

Les habitants sont entièrement dévoués à leurs dieux et leurs dirigeants. Ils sont très disciplinés et ne manquent pas de ferveur pour l'éloge de leur patrie. Ils sont aussi religieux et même superstitieux. Ils vivent dans la crainte que les oracles lisent dans leurs pensées. C'est un peuple très crédule, toutefois ils ont de bonnes attentions. La religion fait partie intégrante de leur quotidien, il est bien vu de faire des offrandes et de participer aux prières publiques. Ce n'est pas obligatoire, en revanche ceux qui n'y participent pas ont vite mauvaise réputation et doivent constamment se justifier. Votre personnage en est dispensé puisqu'il est considéré comme une manifestation de la volonté des dieux, il est même craint et respecté sans rien faire de particulier. Un logement lui est attribué dans un hôtel luxueux où il cohabite avec d'autres arrivants comme lui.

La vie n'est pas aussi idyllique que l'ont voulu Sirius et Pulcherrima. Depuis leur départ, il y a de cela cinq sicèles, des castes se sont créées. Avant, les fonctions changeaient régulièrement, comme faire le ménage ou la cuisine. Maintenant, c'est figé, et ceux qui font les tâches les plus ingrates sont exclus de la société et ne peuvent plus évoluer. Pire ; ils sont traités comme du bétail et sont devenus des esclaves. Cela s'est empiré avec le système monétaire, creusant un écart presque impossible à combler.

La religion et la propagande sont utilisées pour contrôler les moyenne et basse classe de la société. On les harcèle de sermons sur ce qu'ils peuvent faire ou ne pas faire. Par exemple, la diabolisation de la fête et du rire. Il est dorénavant convenu qu'une bonne vie est celle d'un ouvrier pieux qui se contente de plaisirs très simples et que ce genre de vie rapproche de la vertu. Il est en revanche bien vu d'apprécier le sexe et de faire une grande famille, qui est la plus belle offrande qu'on puisse faire aux dieux, même si il y a un nouveau mouvement extrémiste qui proscrit le plaisir dans la procréation et affirme que les dieux jugent sur les pratiques sexuelles.

Le clergé est constitué à son sommet du Saint Frère et de la Sainte Soeur. Ils représentent respectivement Sirius et Pulcherrima. Ils sont chargés des dons et dirigent les travaux religieux de la cité. C'est eux aussi qui ouvrent les collèges religieux ou les ferment. Ils savent lire les livres mieux que quiconque en décelant les lignes invisibles et ont le pouvoir d'accorder des miracles. Ils sont directement suivis par les Archiprêtres, chargés de les conseiller et de les assister. Ayant la même autorité, les Oracles divulguent leurs énigmes et leurs prophéties mais forment une unité mystique à part entière, qui surpassent la volonté divine par une neutralité absolue. Enfin, on retrouve les Prêtres Emérites, qui dispensent la bonne parole et les textes à connaître, également destinés à des fonctions plus hautes, puis les prêtres, qui conseillent directement le peuple en le visitant et en faisant du bénévolat.

Les trois souverains, avec leurs ministres, sont chargés de veiller sur l'agriculture, le bien être, la médecine, la justice et la sécurité. Ces derniers siècles, la criminalité a considérablement augmentée, et il n'existe pas de tribunal à proprement parlé, seulement la possibilité de demander une audience. Comme il n'y a pas non plus d'avocat, c'est à eux de vérifier les preuves et de prendre une décision par vote.

Une question importante, dans ce monde, chacun a son langage et son bagage culturel, toutefois la communication est possible grâce au Langage Unique, inné pour ceux qui y vivent. Mais un phénomène se crée avec les nouveaux royaumes, chacun cherche à avoir son propre parlé.

Bienvenue à toi, aventurier ou aventurière. Il est temps pour toi de nous rejoindre.

Page 1 sur 1